JANE BERTHE



HARPE
Biographie
Stacks Image 5642

Jane Berthe -



„Sans la musique, la vie serait une erreur“

F.W. Nietsche

Dès son plus jeune âge, Jane Berthe a été fascinée par la harpe, « instrument des anges », l’un des plus anciens instruments du monde avec un poids de près de 40 kilo et un mètre quatre-vingt de hauteur, presque aussi lourd qu’elle. Il n’est donc pas étonnant qu’elle commença ses études de harpe au Conservatoire National de Région de Douai. Viendront ensuite le violon et l’harmonie.

Après l’obtention d’une Médaille d’Or, Jane Berthe quitte la France à l’âge de 18 ans pour suivre l’invitation de la célèbre Ursula Holliger afin de poursuivre ses études pendant 4 ans à la Hochschule für Musik de Freiburg in Breisgau. Sa passion pour son instrument ne la mène pas seulement dans des Master Classes en Suisse, à Gargilesse ou Lyon, mais aussi au séminaire de pédagogie anthroposophe à Dornach en Suisse où elle suit des cours de pédagogie pendant 4 ans.
La vie et le travail de Jane Berthe sont marqués de ce double talent. Cette excellente musicienne aime non seulement son activité artistique, mais c'est pour elle une ambition importante de transmettre son enthousiasme pour la musique. C'est une pédagogue qui sait mener les enfants et jeunes adultes dans une conscience artistique et éveiller leur intérêt pour le monde de la harpe. Ainsi, à côté de son travail de scène, elle enseigne dans différentes écoles de musique en France, en Suisse et en Allemagne.

Que ce soit en soliste ou en groupe de musique de chambre, Jane Berthe est dans son élément. Par sa haute sensibilité et précision de jeu, sa présence sur scène devient une expérience toute particulière, tant pour le public, que pour ses partenaires musicaux. De part sa curiosité musicale et sa solide formation, elle se sent aussi bien dans le classique, le baroque, la musique contemporaine que dans le jazz et le pop.

Jane Berthe joue dans des orchestres renommés tels que l'Orchestre de la Radio et Télévision de Cologne (WDR), le Beethoven Orchester Bonn, Staatsorchester Wiesbaden ou encore le Konzerthaus Orchester de Berlin.
Ses tournées la mènent non seulement en Europe, mais aussi aux Etats-Unis, Amérique du Sud, Asie et Russie.

Elle est invitée en tant que soliste ou chambriste par les Freiburger Baroksolisten, l'Orchestre de la Radio et Télévision de la Saare ou la Staatskapelle Karlsruhe où elle joue des ouvres telles que le „Conte Fantastique“ de André Caplet, les „Danses“ de Debussy et différents concertos.

Cette artiste à la grande diversité joue aussi sur la scène d'opéra, comme dans la mise en scène spectaculaire de Dietrich Hilsdorf en tant que „harpe célèste de David“ dans l'oeuvre de Händel „Saul“, ou comme „Muse“ dans „Giulio Cesare“ de Händel dans la mise en scène de Markus Bothe.

Jane Berthe vit en tant que harpiste indépendante avec son mari dans une ancienne villa aux portes de Berlin.
Jane Berthe - harpiste à Berlin / Ecrivez-moi